Poêles de masse

La chaleur se transmet de trois façons : par rayonnement, par conduction (un contact physique entre deux matériaux) ou par convection. Les corps de chauffe d'un logement transmettent la chaleur par convection ou par rayonnement.Le poêle de masse transmet la chaleur principalement par rayonnement et dans une moindre mesure par convection. 


Les poêles de masse fonctionnent sur le principe de l'accumulation de la chaleur ? haute température et de sa restitution progressive ? température de chauffe.
A la différence des poêles ? bois classiques, en acier ou en fonte, les poêles de masse ou poêles ? accumulation sont constitués de briques ou de pierres réfractaires, de céramique ou de faïence qui stockent et transmettent progressivement la chaleur.
Les poêles de masse les plus courants sont ceux en stéatite (ou pierre ollaire). La stéatite est une pierre naturelle qui a des caractéristiques thermiques idéales pour accumuler la chaleur (capacité thermique = 0,98 kJ/kg°C) et pour la transmettre par conduction (conductivité thermique = 6,4 W/m°C) tout en offrant une haute résistance mécanique (faible dilatation et haut point de fusion). 

Le principe de chauffe de ce type de poêle est simple : avant de s'échapper par la cheminée comme dans un poêle classique, les fumées circulent dans des espaces aménagés autour du foyer, chauffant au passage les pierres réfractaires qui emmagasinent la chaleur.

Ensuite, et pour une durée allant de 12 ? 24h, le poêle restitue par rayonnement la chaleur accumulée ? la pièce environnante. Cette chaleur rayonnante se transmet en ligne droite, comme une onde, et réchauffe uniformément les objets et les corps qu'elle rencontre. Elle ne chauffe pas directement l'air, mais les parois qui lui font face. Elle limite ainsi l'assèchement de l'air et l'accumulation de la chaleur au plafond..